Au Brésil, une favela gérée par des femmes

FRANCE 24

« Ocupação esperança » a été fondé en 2013 par des mères solo qui fuyaient les loyers trop chers et le chômage de São Paulo. De 50 familles installées, il y a en a aujourd’hui 500. Dans cette communauté qui accueille les pauvres et les chômeurs, les femmes sont les leaders. Alors que la condition de la femme est difficile au Brésil, ici les auteurs de violences et abus sexuels sont directement virés de la communauté. Les règles locales sont strictes.